Circuit vélo journées du patrimoine "Sainte Gertrude, Sainte Lutgarde, Notre Dame de Grâce Hommage à une artiste à Ronquières"

Sainte Gertrude, Sainte Lutgarde, Notre Dame de Grâce

Hommage à une artiste à Ronquières.

Départ : Grand Place de Braine-le-Comte.

 

Quitter la Grand Place vers Bruxelles en descendant la rue Maïeur Etienne. Après l’église,  tourner à droite vers Nivelles, rue des Digues. Prendre la première rue à gauche, rue de la Bienfaisance, puis, après le pont, avenue du Stade. Tourner à la deuxième rue à gauche, rue du Pire (plaque « Hennuyères ».)

 

Tout en haut, soit à +/- 2,5 kilomètres, se dresse la chapelle de la Vierge du Tunnel.

 

Chapelle de la Vierge du Tunnel.

En septembre 1957, une statue de la Vierge en pierre blanche fut placée sous un arc ogival de pierre


Passer le pont au-dessus de la voie ferrée et tourner à gauche, rue d’Ascotte.

 

La chapelle Sainte Philomène apparaît sur la gauche, avant une ferme désormais coincée entre deux implantations ferroviaires : celle de 1841 qui mène au tunnel désaffecté et celle d’après la guerre 1940 – 1945 qui franchit la ligne de crête en tranchée.

 

La Chapelle Sainte Philomène,.

 

 

 

Elle se situe à côté de l’ancienne ferme Wasnaire

 

C’est Monsieur François Wasnaire qui a fait bâtir cette chapelle et la première brique a été placée par Sœur Valérie, née Wasnaire, religieuse au couvent de Virginal.

 

Le toit est en ardoises.

 

La statue de Sainte Philomène étant en ruine a été remplacée par une statue de ND de Lourdes .

 

Cet imposant oratoire était fermé par une porte grillagée en bois, aujourd’hui disparue.

 

vue de l’intérieur

 

 

 

 

 

 

 

 

Poursuivre vers le centre d’Hennuyères : passer le pont, longer les voies, passer le pont pour arriver à la place Charles DU BOIS D’ENGHIEN.

 

La place est dominée par la tour de l’église Sainte Gertrude. Sous l’ancien régime, Hennuyères était une dépendance de l’abbaye Sainte Gertrude de Nivelles.

 

Grotte N. D. de Lourdes                 

 

 

Niche à Ste Gertrude

 

Quitter la place par la rue des 7 Fontaines. On passe devant l’ancienne ferme du Chapitre.

Tourner à gauche, chemin du Ri à la Croix, puis rue de la Chapelle au Foya.

Ce chemin mène au Planois, jadis gare vicinale pour voyageurs et marchandises (sable).

 

A la fourche, une grande chapelle à Notre Dame, Mère de Miséricorde, restaurée en 1924 par les soins de la famille LEMERCIER (gîte du Planois)

Prendre à droite. Au sommet, au carrefour avec le sentier de Virginal, une modeste niche en bois juchée sur un arbre qui n’est plus un hêtre. ( ! foya = hêtre en parler local mi-wallon, mi-picard).

Tourner à droite, puis à gauche, rue du Pire.

Un panneau rappelle la présence jadis d’une table de pierre, centre historique d’orientation espace et temps.

Au carrefour,  (chapelle à Saint Hubert, patron des chasseurs). Tourner à gauche, chemin du Charly des Prés, puis rue Arthur BRANCART.
Descendre jusqu’à l’ancienne chapelle Sainte Lutgarde, construite par Arthur BRANCART, patron des Verreries de Fauquez et inventeur de la marbrite.

 

La marbrite de Fauquez :

Produit original dans le bon sens du terme, la marbrite est un produit verrier teinté dans la masse. Ce produit fut le produit phare des Verreries installées entre le canal et la voie ferrée. Couleurs et taille des carreaux diverses étaient disponibles. Les chutes étaient recyclées pour le revêtement de façades en « cimorné ». La chapelle Sainte Lutgarde était également une vitrine des produits des Verreries qui furent exportés grâce à ses qualités : verre teinté dans la masse.

 

Revenir sur ses pas et tourner à gauche, rue Halvaux, puis rue Pied d’Eau. Se diriger vers le centre du village. Après les étangs, au sommet, sur la droite, entre 2 maisons, s’insère le chemin vers le cimetière. Une tombe remarquable s’y trouve : celle de Mme Evelyne DEVREUX, artiste plasticienne Pop Art, dite Evelyne AXELL (1935-1972).

 

Revenir vers la rue Pied d’Eau et tourner à gauche. Passer en contrebas de l’église dédiée à Saint GERY. Tourner à droite, rue Jules DEKEYN,  et découvrir le moulin de Cambron, dit d’Arenberg  (bâtiment reconstruit en 1530). Tourner à gauche – découvrir l’autre second moulin sur l’autre rive de la Sennette et tourner à droite par le RAVEL. Suivre le RAVEL jusqu’à l’ancienne gare d’Henripont. Tourner à droite rue du Moulin de Combreuil. La chapelle Notre Dame de Grâce se trouve au sommet de la butte.

  Au-dessus de la porte d’entrée, nous trouvons la pierre portant l’inscription suivante :

 

« Messire Charles de la Hamaide Seigneur de Henripont a fait bâtir cette chapelle à l’honneur de Dieu et de Notre Dame de Grâce l’an 1701 ».

Au-dessus de cette inscription nous découvrons une très belle pierre sculptée avec armoiries : ce sont les armoiries de Sébastien-Charles de la Barre de Flandre (1753 – 1838 qui contribua généreusement à la restauration de l’édifice après qu’un ouragan lui ait fait subir de graves dommages.

 

Tourner à gauche, rue de la Chapelle. Au chevet de l’église (bâtiment fin 18ième  siècle), se trouve une parcelle réservée aux Sœurs Récollectines.

Remonter la rue des Héros, tourner à gauche, avenue du Marouset pour, en traversant le bois, rejoindre le centre.

Après les étangs, le rond-point et le chemin de Feluy, passer sous le pont Lincluse et remonter la rue Emile HEUCHON vers la gare.

Au premier rond-point, le loup navetteur est l’œuvre de Mme Claire KIRKPATRICK.

Prendre à droite, rue de la Station et admirer les écolières, œuvres de  Mme Chantal DE BLOCK.

                     

Actions sur le document